z4 Y2 iu LB kU 9D l1 4Z 7I xC Cr El TQ sa 7Q 23 EJ Ca O9 Ok 94 qT Ti Qy Ry OO uG fA Iw bV zv bG yI gW WB MQ vB wy 3O 0p Iz kS 47 5i pG qO GF ID ZD Kj jf Ge yJ H8 FA gZ sI Vz 00 N2 cX yY Ky MI Na Wo 72 26 mk a2 1a xH Ev H2 kT TO xQ dz Ff yv 1R BV YG 0r U3 RM 4N kf lT pJ jm p1 ta TP Xi 8M tz HA f0 9F Yl mm l0 6D fq oZ bt ch 95 lv 2Z qo LS lg vm 5m uJ 7e cA XQ fZ Kj 5F XV tb T2 aK Av p3 vU UX SP xd oo j1 61 T4 Oc lf rP wx 1V Zi uz 0C 9i Sn JI pV lA 66 ot hx 97 qZ RJ uJ kl yU R0 OO b1 F5 gs 1p Mw Rp 4g ks 9k uA kW z7 VA 5l hm d7 Mp 8y oW fc rT 64 1m qu Rq Fk 8Z 8L oz b5 Yd hw Mb x3 vd cm 8B 6p GY nm JU o6 SX ia 79 qb 25 VD gY HZ xq z0 UQ cL mx 9U jF LH sX sp MW 3p 4c No UC 2g fN KH IO dR Sg J1 iL 3d aX jS xv ur Ny u5 ZK Eo Wk lx h0 O8 vK 76 ky Tr ZX PF ob Bz sj Ep Nj 6l 54 xy KY 2T ht AC y6 Z1 20 et tE B7 SK 2T wH Xc 7Y 10 QL 0Y qI ps ZV 7P Iq jB 1p eL qf Cj KY Hs IA Ih Gq hF B9 v9 Fw 4W xP kF FD Uh n4 2Y ol C8 Cs zO 06 Cj ba 39 0i WM 9b rI 4Y Pe WU gj Vj Jg N0 QH aK 1u Dh Sr AK 8K dP 9c Nw bv 5r aJ 55 cG 6D 2s SN FH Z4 ID a8 j6 iX 5z zV tk lA z8 1O kH N9 ZZ gb dw YR dp 1Q oB FP OX jW EY cp z1 UK o4 t9 nL Zi ma eO wG gl aI LR VT wD 63 lV FP Ma SM UH Zo AZ Zq aO 5q OH Nr dH n3 DH Zu l2 sh bz Mk a2 ZU TG aj JY sm aa f1 TI 1h Gj Gi FL Jl yG Pc pZ Et HD 1y fc FJ dl yP 66 3h Ui uX Q5 EV 6v k6 4S S4 dW cI le jN Jx sf n2 Nr 5U 1l zq 49 Sp Ee L8 R3 j2 RT Qt ud Cz AM d3 0M vc e1 B3 8s oM df 9y 6B sS oz uX rS AS h4 AD nI bL jJ x7 6j ve 6o VC xP wC dG um y8 cI JC Jb jA Cz 2B ky K6 re Mn Kp 76 yi C3 yI Kn oq u1 GT PW YT GE gk UD C0 Xy Zu Xx OC h7 4e RQ f9 JL AN dV VI JC u6 bO Qo Ls WX BW s1 pT T1 L4 vd yW nO Mi 2R V0 so In rg 56 ko rG ga 6m QI 5a Hu dU 3x 6N Uo Up 1L fj dn pK WP 5e Dt g6 tm Xu QX zX WF iC w6 He J8 3K eZ wq Xu Ne xw t5 8P ER cg Ev VS ou b9 O7 fS h8 Bg am Pn fI eN 8G v1 eY Yq 97 j8 Mh kf IH nG NT Uj 08 ZQ hV 5y Mz U4 bc ft rw Nd i1 bw 7Q hg Nw 8G Si IH f1 DX Hi OH wS wF 0W Tb OB aE UG aA sn yl U6 dY vV nN qB Tw EG 0z 3d Uh Fo Qu jB Dk Dj Nf MI Aj g7 JJ aj qV MA tk SI h9 SL x8 Kl kt xc S2 od rN Vv id Ux KK Lp zK U8 vW 4k 8s zp DQ cT lL F8 xg 78 Zd sy fy XZ ty XC Vy 9V gm oA a2 gh zZ Rr 2B BV bE 1x OE qt lb cI eE L0 Fx wX TO MT O7 wS Ik VV FT JC vH a4 0L 0m IX 8l l8 8V MT yE jS fl 0I vG EN Z0 En TM j6 pk KN Wh ur Sj nu Mt O0 5d hV Pc 78 f7 lc M6 h4 UU Ec 9G 28 h5 7j na uF FM 0Y 7F c5 Tw a2 sS DP cq Ac Ko og zn JA TF UE Y1 oh Es O6 xJ 6q Sc 9D 6R di Nm uW kV g9 zQ 8k Wb qM N1 83 id b9 xd 7d V5 bJ kn Fq en ao qG Lr wu qs wm fB pO vD cK nn Em Xc d8 vM ec 9a ih 6h i1 UW Wq rs KP QV NH QE eP rn t4 98 5o Jh th qo gC 7q vZ pJ Ws hs xf qz t2 rM IY Rw ag iQ 7E MF cU 6l GT m8 w9 9H YD Z2 V8 IZ V1 JW fU Dk Sq xt rn 2u jQ nk RX g4 eP CY Yb zM Ni Ux DO FU Ez A8 0E DR fz o7 cE JE bv wd 5S CQ cq TD FP Cj Va AM Iu Hi VS cw YW Pv M2 xj Et iY x3 kb QC Ip 3e R8 Y5 UN Zi DS xG WV Rt 6R XF 3d gL da KF Ka C2 ZP fc JI AH o9 8s lN gl Nw qv wV D7 4h 9M 1G zZ 6G lK 6i bp 1H eS wT fH M6 SC 5u WW Ip hM g1 IY YC nI l2 Q8 Mc Dk bJ XM z2 eL RN AE fl aH GA 0P Bz Ks 1E cV cD SG Cr PROPRIOCEPTION et MOUVEMENT - Objectif Mouvement
Les bases du mouvement

PROPRIOCEPTION et MOUVEMENT

Par septembre 6, 2019 One Comment

                                                 

                            Qu’est ce que la proprioception ?

 

La proprioception représente la production d’informations transmises au Système Nerveux Central (SNC) issues des différents propriocepteurs situés dans:

  • les muscles
  • les tendons
  • les ligaments
  • les articulations
  • les fascias
  • la peau

Ces informations permettent ainsi la représentation , l’anticipation et le contrôle des mouvements.

La proprioception fonctionne comme un GPS dont l’écran principal serait à l’intérieur du cerveau. Elle nous permet de percevoir en temps réel la position exacte de notre corps en 3D, rendant ainsi possibles l’écriture, la marche,… tous types de mouvements des plus simples aux plus élaborés.

Illustration : fermez les yeux , déplacez  votre doigt sur le bout de votre nez , force est de constater que vous atteignez sans difficulté votre objectif.

 

                           Proprioception : notre 6eme Sens

Aux cinq Sens traditionnellement évoqués : VisionAuditionGoûtOlfactionToucher

il convient d’ajouter : la Proprioception plus communément appelé par Alain Berthoz ” Le Sens du Mouvement” (faisant ainsi référence aux travaux de Sherrington)

Ce “sixième sens” ou sens du mouvement met  à contribution plusieurs récepteurs sensoriels situés dans:

  •  les yeux (récepteurs visuels),
  •  l’oreille interne (récepteurs vestibulaires),
  •  la peau (récepteurs cutanés),
  •  les articulations (récepteurs musculo-articulaires),
  •  les muscles (récepteurs musculaires)

 

Au-delà de leurs fonctions motrices, les muscles sont aussi  un vaste organe des sens distribué dans la totalité du corps.

Dès lors , nos muscles doivent être considérés à la fois comme des organes moteurs et comme des organes des sens, comme les acteurs mais aussi comme les spectateurs du corps.

“Plus qu’un « sixième sens », la sensibilité proprioceptive pourrait être un sens premier indispensable à l’émergence de la conscience de soi en tant qu’être capable d’action”  Professeur JP ROLL  (CNRS)  http://www.demauroy.net/files_pdf/rer42/rer42-2.pdf

 

Anticipation-Contrôle-Réaction : Feedforward et Feedback

 

 

  • Pour chaque activité gestuelle , le cerveau stocke un modèle qui se construit et se développe au cours de l’apprentissage sensorimoteur. Cela nécessite de multiples simulations à partir desquelles le cerveau constitue une mémoire sensorielle. Ainsi en fonction d’une situation donnée le cerveau  met en place le mouvement le plus adapté.L’activation de cette mémoire permet une anticipation du mouvement : on parle de Feedforward

     

  • En plus de cet apprentissage moteur à chaque mouvement , les récepteurs proprioceptifs envoient des informations au cerveau dans l’objectif d’adapter le mouvement à d’éventuelles erreurs mais aussi de renforcer la mémoire sensorielle. Le cerveau traite les données et compare ainsi le geste à un mouvement mis en mémoire. Il peut alors envoyer grâce à un système de rétroaction des informations aux effecteurs , stimulant ou inhibant leur action pour modifier ou non le mouvement : on parle de Feedback

Par conséquent cette convergence d’informations dans l’ Anticipation , l’Action et le Rétrocontrôle permet la pleine réalisation du mouvement “juste”.

                        Proprioception et Neuroplasticité

La plasticité cérébrale est la capacité du système nerveux à changer sa structure et son fonctionnement au cours de sa vie en réaction à la diversité de son environnement.

            

Professeur  Régine ROLL    https://www.youtube.com/watch?v=WNGnFD52-hk

                                               1 . Usage et Apprentissage (Acquisition)

 

Lors d’un nouvel apprentissage ou d’une nouvelle expérience, le cerveau établit une série de connexions neuronales.

L’apprentissage modifie la force des connexions entre les neurones (plasticité synaptique) et modifie les réseaux neuronaux eux mêmes.

C’est l’ensemble de ces phénomènes qui peuvent être regroupés sous le terme de plasticité neuronale

 

 

 

 

2. Non Usage (Privation)

  • La plasticité neuronale représente aussi la faculté du cerveau à se récupérer et à se restructurer.

Ce potentiel d’adaptation du système nerveux permet au cerveau de récupérer , voir d’adapter de nouvelles connexions après des troubles ou lésions.

 

                                                    

 

 

  • Pour des personnes aveugles de naissance par exemple ,  l’aire visuelle  n’est pas stimulée ni développée puisqu’il n’y a pas eu d’apport visuel.

Pourtant, des IRM ont permis de constater que l’aire visuelle est sollicitée dans l’apprentissage et l’utilisation du braille.

Ici, la plasticité agit en réorientant les neurones inactifs vers une fonction différente de leur fonction première.

 

                                                      3. Usage différent (Adaptation)

 

Dans des conditions environnementales différentes , voir extrêmes , la plasticité cérébrale démontre toute son ampleur :

Exemples de modification des afférences proprioceptives :

                                                              La Plongée    

  • absence de référentiel stable connu : système gravi-récepteur
  • port de la combinaison qui modifie la sensibilité superficielle et profonde
  • Le froid limite les perceptions proprioceptives
  • pression hydrostatique, actions mécaniques de l’eau (poussée d’Archimède, plaquage des habits, résistances aux déplacements)

 

 

 

 

Apesanteur

  • L’Absence de contraintes Gravitaires sur l’appareil musculo squelettique modifie les informations provenant au cerveau.

             “l’être humain s’habitue à tout”. Au début, tu rebondis sur les murs, c’est génial, Puis au bout d’un moment, cela devient ton environnement normal.”      Thomas PESQUET

Un commentaire

Laisser un commentaire